moucharaby

moucharaby

⇒MOUCHARABY, MOUCHARABIEH, subst. masc.
A. — Grillage en bois placé devant une fenêtre dans les pays orientaux et permettant de voir sans être vu. Les moucharabys (...): ce sont des grilles de bois, curieusement travaillées et découpées qui s'avancent sur la rue et font office de fenêtres (NERVAL, Voy. Orient, t.1, 1851, p.123). Cette salle est séparée d'une autre par une cloison ajourée en terre battue qui rappelle un peu les moucharabis arabes, ce sont des dessins géométriques (BARRÈS, Cahiers, t.6, 1908, p.197):
1. ... devant les portes, de grands rideaux de chanvre, épais comme des carpettes, tombent jusqu'au ras du trottoir; on y voit même, sous la corniche de façades nues, sans porte ni fenêtres, des espèces de moucharabies à persiennes de bois, qui permettent de surveiller la rue sans être vu.
T'SERSTEVENS, Itinér. esp., 1963, p.54.
B. — Balcon ou saillie de mur placée autrefois au-dessus d'une porte et percée de machicoulis à sa partie inférieure (d'apr. CHABAT t.2 1876). Le rideau, remontant encore une fois, laissait voir (...) une colline lilas, où des maçonneries blanches de construction bizarre, moitié château, moitié mosquée, montaient en minarets, en terrasses, se découpaient en ogives, créneaux et moucharabies (A. DAUDET, N. Roumestan, 1881, p.260). Une quantité extravagante de loggias, de moucharabiehs — toujours en ce grès des carrières voisines — se superposent et débordent sur la rue (LOTI, Inde sans Angl., 1903, p.330):
2. Les portes et les fenêtres, placées à une hauteur où l'escalade était possible furent défendues de bonne heure par des balcons munis d'un parapet élevé et à jour dans la partie inférieure (...). Nous avons donné le nom arabe de moucharaby à ces balcons, qui paraissent empruntés à l'Orient.
MÉRIMÉE, Ét. arts Moy. Âge, 1870, p.244.
Prononc. et Orth.:[], [-bje]. ROB., Lar. Lang. fr.: -by ou -bieh; ROB. Suppl. 1970: ,,on rencontre aussi l'orthographe Moucharabié``. Supra DAUDET, T'SERSTEVENS: -bies (plur.); supra BARRÈS: -bis (plur). Prop. CATACH-GOLF. Orth. Lexicogr. 1971, p.280: -bié. Plur. des -bys, -biehs; -biés (ROB. Suppl. 1970, ex. de Carco). Étymol. et Hist. 1. 1840 musharabyeh «fenêtre saillante au dehors, fermée par un grillage en bois» (A. B. CLOT-BEY, Aperçu général sur l'Égypte, t.1, p.184); 1846 moucharaby (G. DE NERVAL, Les femmes du Caire ds R. des Deux Mondes, 1er mai, p.406); 1847 moucharabié (J. J. AMPÈRE, Voyage et recherches en Égypte et en Nubie ds R. des Deux Mondes, 1er mars, p.892); 1854 moucharabieh (DU CAMP, Nil, p.21); 2. 1843 p. anal. de forme moucharabi archit. milit. (P. MÉRIMÉE et A. LENOIR, Archit. milit. du Moyen-Âge, p.34 ds SAIN. Sources t.2, p.422: nous avons donné le nom de moucharabi à ces balcons munis d'un parapet qui paraissent empruntés à l'Orient). Empr. à l'ar. «fenêtre grillée en bois, saillante au dehors» (DOZY t.1, p.741b: on l'appelle ainsi parce qu'on y place les cruches poreuses [masraba] qui servent à rafraîchir l'eau par évaporation). V. aussi LAMMENS, p.285; FEW t.19, p.123 et NED, s.v. moucharaby.

moucharaby [muʃaʀabi] ou moucharabieh [muʃaʀabje] n. m.
ÉTYM. 1846, Nerval, moucharaby; moucharabieh, 1903; arabe mǎšrǎbǐyyǎh « fenêtre en saillie et grillée ».
tableau Mots français d'origine arabe.
Dans l'architecture arabe, Balcon qui forme avant-corps devant une fenêtre et qui est fermé par un grillage (→ Loggia, cit. 1). || Le moucharaby permet de voir sans être vu. Jalousie.
1 Cependant, les moucharabys s'éclairent; ce sont des grilles de bois, curieusement travaillées et découpées, qui s'avancent sur la rue et font office de fenêtres (…)
Nerval, Voyage en Orient, « Femmes du Caire », I, I.
2 (…) ces moucharabiehs de Tunis, du Caire ou de Constantinople, qui, si secrets qu'ils soient, rassurent, égaient la rue de toutes les curiosités féminines que l'on sent s'agiter derrière leurs croisillons de bois.
Jérôme et Jean Tharaud, Rabat, III.
REM. On rencontre aussi l'orthographe moucharabié.
3 Or sur les rives du Bosphore, on compte actuellement un immeuble en ciment armé pour cinq vieilles maisons turques munies ou non de leurs moucharabiés.
Francis Carco, Nostalgie de Paris, p. 55.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • moucharaby — ▪ architecture Arabic  mashrabiyyah,  or  mushrabiyyah   in Islamic or Islamic influenced architecture, an oriel, or projecting second story window of latticework. The moucharaby is a familiar feature of residences in cities of North Africa and… …   Universalium

  • moucharaby — mou·char·a·by …   English syllables

  • moucharaby —   n. projecting latticed window in Muslim architecture; such balcony of castle …   Dictionary of difficult words

  • moucharaby — …   Useful english dictionary

  • MOUCHARABIEH — Dérivé du mot arabe machrabiyyah , le moucharabieh est un treillage d’ébénisterie constitué par un assemblage de balustres, de bobines et de baguettes retenus par des chevilles. L’arrangement des éléments présente des combinaisons géométriques… …   Encyclopédie Universelle

  • Mashrabiya — Arab World This article is part of the series: Arab Culture …   Wikipedia

  • Fenêtre à jalousie — Moucharabieh Les termes de cet article sont fréquemment amalgamés : Contexte de l architecture islamique : Moucharabieh , jalousies et fenêtre à jalousies Le moucharabieh[1] est un dispositif de ventilation naturelle forcée fréquemment… …   Wikipédia en Français

  • Fenêtre à jalousies — Moucharabieh Les termes de cet article sont fréquemment amalgamés : Contexte de l architecture islamique : Moucharabieh , jalousies et fenêtre à jalousies Le moucharabieh[1] est un dispositif de ventilation naturelle forcée fréquemment… …   Wikipédia en Français

  • Liste de mots français d'origine arabe — Mots français d origine arabe Cette liste comprend des mots français qui ont été transmis par l arabe soit directement, soit en utilisant l arabe comme langue vecteur. On estime que la langue française compte quelque 215 mots provenant de l arabe …   Wikipédia en Français

  • Mots Français D'origine Arabe — Cette liste comprend des mots français qui ont été transmis par l arabe soit directement, soit en utilisant l arabe comme langue vecteur. On estime que la langue française compte quelque 215 mots provenant de l arabe, contre une centaine du… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”